On a tendance à dire souvent “Oui, oui…” puis à laisser couler. Sauf qu’à force de dire oui à tout, votre interlocuteur va se permettre de tout vous demander et il sera compliqué pour vous de refuser par la suite. Je vous le dis très clairement, je pense qu’il ne faut jamais hésiter à dire non si cela vous est permis.

Tout d’abord, dire non c’est aussi s’affirmer. Cela me semble important et même essentiel. Alors oui, vous pouvez avoir peur car vous pourrez vexé la personne en face ou bien être jugé. Cependant, quand vous vous regarderez dans la glace, vous pourrez vous regarder dans les yeux et tout assumer. Ça, c’est ce qui me parait le plus important.

Même si on vous montre une porte, réfléchissez avant de choisir celle-ci.

Même si parfois il y a un certain plaisir à contredire la personne en face en lui disant non, moi quand on me demande une question qui nécessite un oui ou un non, je me dis ceci : “Cette question doit-elle déboucher sur un avis personnel ou bien avérer un fait qui est réel ou non ?”. Si cette question demande un avis, alors je me questionne et jamais je ne pense aux conséquences de ma réponse. Ne pas dire oui si on en a pas envie, c’est également une façon de se respecter soi-même en respectant ses choix. Quand je dis que je ne pense pas aux conséquences, c’est pas vraiment le cas, car on y est confronté. Disons plus simplement que j’essaye surtout de passer outre.

Ensuite, même si on essaye parfois d’acheter votre “honneur”, ne craquez pas. Par là, je veux dire qu’il ne faut pas que quelqu’un profite de vous en échange d’une quelconque chose dont vous avez envie. Par exemple, on m’a déjà proposé une somme assez importante pour écrire un article sponsorisé sur une marque que je déteste. Je vais pas mentir : j’ai hésité. Sauf qu’en y réfléchissant, je me suis dit qu’on ne pouvait pas m’acheter, que c’était une question d’éthique et que c’était le plus important. J’ai alors refusé.

Alors évidemment qu’on ne peut pas dire non dans certains cas. Si vous êtes employé et que vous travaillez, on vous demandera d’effectuer certaines tâches et il faudra les exécuter. Par “oser dire non”, je voulais simplement vous dire que bien souvent, on à la choix et on décide de suivre la masse. Il suffit pourtant parfois de se poser des questions simples et choisir soi-même ce dont on a réellement envie. Alors pensez-y la prochaine fois qu’on vous demande quelque chose : ce n’est pas parce que vous êtes en minorité ou qu’on vous offre une contrepartie, qu’il faut forcément dire oui.