Je suis au Japon depuis maintenant plus de 3 mois. J’ai donc déjà effectué un quart de mon Visa… Le temps passe tellement vite, c’est incroyable. Comme lors de mon précédent bilan, j’ai l’impression d’être arrivé hier. Ce que je peux dire, c’est que ces dernières semaines étaient hyper enrichissantes. Après avoir passé pas mal de temps sur Kyoto, je suis revenu à Osaka (ma ville favorite au Japon) en avril tout en passant par Wakayama, Busan en Corée et je suis là actuellement à Niigata pour quelques jours au moment où je rédige cet article !

Une expérience rythmée par des rencontres

Au fil des mois, j’ai fait des nouvelles rencontres. C’est juste incroyable de pouvoir rencontrer des gens et de partager des moments, je n’aurais pas pensé un instant que j’aurais pu rencontrer certains types de personnes. Ça peut paraitre bête mais dans une aventure comme ça, on se souvient de chaque visage, chaque moment, chaque fou rire. Cette richesse vaut bien plus que la découverte des lieux du Japon (même si évidemment c’est tout aussi génial !). J’ai l’impression finalement d’avoir toujours été au Japon, c’est assez fou. Si je n’oublie pas les petits points négatifs du quotidien et de la société japonaise parfois (car il y en a comme dans tous les pays), je dois avouer que je me sens très bien voir de mieux en mieux ici (même si je me suis toujours senti plutôt bien en toute honnêté).

J’ai aussi des souvenirs magiques de lieux magnifiques, ceux des cartes postales, d’autres plus perdus où il y a peu de touristes. Je prends le temps de découvrir tout ce qui m’entoure et j’arrive à trouver un bon équilibre entre mon travail (je suis Freelance ici en tant que blogueur pour rappel) pour pouvoir profiter au maximum. C’est une opportunité que j’essaye de saisir car je sais qu’un PVT ne peut se faire qu’une fois dans sa vie et que je vais me souvenir longtemps de tout ce que je vois et ce que je vis. Autre moment incroyable de ces trois derniers mois : c’est la première fois que j’ai pu voir les cerisiers en fleurs aussi ! Un souvenir incroyable, une image forte du Japon, évidemment.

Au fil du temps, je développe aussi mon blog MerciJapon.fr ainsi que mon compte Instagram. Je reçois de plus en plus de messages et j’essaye de répondre à tout le monde. Je suis content de pouvoir vous partager ces moments et de garder des souvenirs également par ce biais. J’ai aussi un objectif plus personnel : poster une vidéo par semaine sur YouTube pour retracer mon aventure, pour le moment je tiens d’ailleurs bon ! J’espère que cette chaine se développera mais pour le moment c’est surtout un plaisir et un moyen de garder de belles images, un peu comme un journal de bord.

J’ai eu la chance de rencontrer un moine également avec lequel j’ai pu échanger, un moment unique !

Comment vivre l’éloignement avec ses proches ?

On me demande parfois si mes amis ou ma famille me manquent. Évidemment, il y a des jours où vous pensez à eux. Ceci dit aujourd’hui avec internet, on a la chance de pouvoir avoir de très nombreuses nouvelles en permanence. Si cela ne remplace pas une présence physique, ça permet tout de même d’atténuer ce manque. Oui, il y a des moments où je voudrais partager ce que je vis avec des proches. Même si j’ai fait des rencontres ici et que je vois des gens régulièrement, qui sont des amis finalement maintenant,  mais on sait que ce lien social est différent de celui que je peux avoir avec d’autres en France. Ceci dit, contrairement à d’autres personnes qui peuvent mal vivre ce PVT et avec qui j’ai pu discuter, j’ai la chance personnellement de très bien vivre cette éloignement et de ne pas me sentir forcément attristé. Je suis toujours positif, quoi qu’il arrive ! Il faut profiter, nombreux sont ceux qui voudraient être à ma place et j’en ai bien conscience. Alors j’estime que “perdre mon temps” à penser à mes proches en France ce serait dommage. Ceci dit, ça ne veut pas dire qu’ils ne comptent pas pour moi.

Première sortie en dehors du Japon

Au delà du Japon, ça a aussi été l’occasion pour moi de sortir pour la première fois du Japon. Je suis parti en Corée pour 30€ A/R, une première pour moi dans ce pays et un petit choc. C’est si différent du Japon et j’ai été un peu perturbé en arrivant, j’avais l’habitude du Japon pour le service exemplaire, la propreté, pour plein de choses comme cela. Là, retour à la réalité et on se rend compte que le Japon est une vraie exception dans le monde. Ceci dit, c’était vraiment 5 jours que j’ai adoré où j’ai aussi pu me relaxer et découvrir une nouvelle culture. J’adore le Japon mais ce petit moment de déconnexion était peut-être nécessaire aussi.

Autre expérience incroyable : j’ai vécu en peu de temps deux cérémonies du thé.

Dans les prochaines semaines, je remonte à “Tokyo” (du moins dans la région) durant la Golden Week. Je vais m’éloigner de la ville et me retirer dans la campagne lointaine histoire de souffler un petit peu. J’ai pas mal bougé ces dernières semaines et j’ai besoin de juste prendre du temps je pense, de me déconnecter un peu peut-être. Ensuite, je pars vivre un rêve : découvrir Okinawa, cet endroit du Japon que je veux découvrir depuis des années… Ça y est, c’est là, mi-mai. Un moment qui va me marquer, c’est certain. Je vais ensuite pouvoir me rendre à Miyakojima, une autre île encore plus au sud à côté de Taiwan. Ensuite, des amis me rejoignent ici et c’est un vrai plaisir que de penser l’idée de revoir des têtes que je connais bien ! Après un séjour sur Tokyo et sur Okinawa avec eux, je vais revenir à Osaka pour l’été avant de repartir en septembre à Hawaii, un autre rêve. Tout s’enchaine et rien ne se ressemble, c’est un programme qui me motive à me lever chaque matin et à juste kiffer cette expérience folle. Espérons que cela restera autant positif !